Posté par | Catégorie(s) : interview.

 

Petit  à petit Bruno est devenu un membre incontournable du club .
Coureur loisir à ses débuts ,il est devenu un assidu des entrainements et un dévoreur de course , trail ,route ,trail blanc, jour, nuit,ect.
Il s’est même trouvé une âme de meneur d’allure.
 Bruno est également devenu membre influent (?) du comite directeur.
Où son implication dans la course un pied s’arrêtera t-elle ,après un succés au marathon ou bien se lancera t-il un nouveau defi?
BFLacAiguebelette
Nom : Ferrari
Prénom : Bruno
Surnom : ???
Age : 54 ans
Profession : Informaticien
Situation de famille : marié et père de deux enfants
Début dans l’athlé : septembre 2012
Au club depuis : septembre 2012. C’est mon premier et dernier club.
Discipline pratiquée : du cross aux trails courts (25 km / 1200m de D+) en passant par le 10km et le semi-marathon.
Meilleurs performances : 41’20’’ aux 10km à Romans
Ma vision sur ma discipline : Bien souvent, j’observe les choses de l’arrière… ça permet de rester humble. Enfin je l’espère.
Un bon souvenir d’athlétisme : La Saintélyon en relais à 3 avec Fabrice et Bashar et notamment mon arrivée à Lyon et Fabrice et Bashar qui m’accueillent comme si j’avais gagné cette course.
Mon pire souvenir d’athlétisme : Je ne sais pas peut-être l’épreuve de saut en hauteur au bac.
Activités en dehors de l’athlétisme : Lecture
Film préféré : Peut-être « In the mood for love »…
Dernier livre lu : « Un soir de décembre » de Delphine de Vigan
Dernier fou rire : La nuit du jour de l’an avec mes potes de toujours.
Si je pouvais réaliser un rêve : Question trop indiscrète.
Un endroit qui me fait rêver : Ho Chi Minh Ville.
Superstitieux ? Un porte bonheur : Superstitieux je crois. J’essaie de percevoir des petits signes annonciateurs mais rien de précis. C’est davantage quelque chose qui relève du ressenti, de la lumière qu’il y a, de la température qu’il fait, de ce que je perçois de l’ambiance, de la tension avant la course. Sans cette tension, rien de bon…
Quelle personnalité j’aimerai rencontrer : Aucune. Si Pénélope Cruz juste pour me perdre en la regardant.
Mon péché mignon : la Corona
Une citation : « Même dans la boue l’or brille »
Bruno

 

 

 

 

2 Réponses à “L’interview du Mercredi :Bruno FERRARI”

  1. Anne-Laure

    Ce qu’il ne vous a pas dit c’est qu’il adore perdre ses coéquipiers (et surtout coéquipières) dans la forêt… Mais, au final, il va toujours les rechercher !

    Répondre

Laissez une réponse